Quelles sont les conditions de validité de l’ESTA ?

Le système électronique d’autorisation de voyage (ESTA) est un formulaire obligatoire pour toute personne qui désire fouler le sol américain sans visa. Si vous avez l’intention de vous rendre aux États-Unis en voyage touristique ou d’affaires pour moins de 90 jours vous aurez besoin de cette autorisation. Étant donné son importance, ce système suscite chez ceux qui ne l’ont pas encore bien compris beaucoup d’inquiétude et de stress. C’est dans le souci de vous rendre la tâche moins compliquée que notre article vous propose une description détaillée de ce type de visa électronique.

Quelles sont les personnes visées par l’ESTA ?

L’ESTA est un programme créé par le gouvernement américain qui permet aux citoyens et touristes de se déplacer dans tous les États-Unis sans avoir besoin de se munir d’un visa. Il est réservé aux ressortissants des 38 pays concernés par le programme d’exemption de visa mis en place par le gouvernement américain, appelé Visa Waiver Program (VWP). Les ressortissants de ces pays membres sont exemptés d’une demande de visa américain et n’ont, de ce fait, pas besoin de se rendre à l’ambassade des États-Unis pour solliciter un visa touristique.

Tout ceci est possible du moment où leur séjour n’excède pas 90 jours, peu importe leur mode de voyage (bateaux ou avion). Sachez que toute personne titulaire d’un visa américain n’a pas à solliciter un visa électronique. Ce programme s’adresse à toutes personnes qui souhaitent séjourner aux États-Unis sans avoir à passer par les procédures de demande de Visa interminables de l’ambassade.

Quelles sont les conditions de validité de l’ESTA ?

La durée de validité de l’ESTA est de deux ans. Vous pourrez ainsi voyager vers les États-Unis sous couvert de votre autorisation de voyage pendant cette période, tant que vous n’avez pas épuisé votre droit de séjour de 90 jours. C’est un programme très utile pour ceux qui sont amenés à faire des escales régulières qui ne dépassent pas 90 jours aux États-Unis.

La validité de l’ESTA peut tout de même prendre fin avant ces deux ans. Surtout dans le cas où votre passeport arrive à expiration. Étant donné que l’ESTA est relié à votre numéro de passeport, qui dit nouveau passeport, dit nouveau numéro et donc nouvelle demande de formulaire.

Que faire en cas de refus de la demande d’autorisation de voyage ?

Pour obtenir sa demande d’autorisation, il faut d’abord remplir un formulaire électronique disponible sur le site officiel du gouvernement ou sur un site spécialisé. Une fois que vous aurez rempli le formulaire, payé les frais (s’élevant à 14 $) puis envoyé la demande, vous allez devoir attendre une réponse des agents chargés de s’occuper de ces affaires. La plupart du temps, elles surviennent dans un délai de 72 heures maximum. Si votre demande est rejetée, deux choix s’offrent à vous :

  • procéder à une nouvelle demande en vous acquittant à nouveau des 14 $ de frais de dossier, en laissant passer un délai de 10 jours
  • ou faire carrément une demande de visa auprès de l’Ambassade des États-Unis.

Nous vous conseillons d’aller directement vers l’Ambassade une fois votre première demande rejetée. Surtout si vous devez voyager d’urgence. En effet, sachez que généralement un ESTA refusé une première fois sera systématiquement refusé une seconde fois. Ne perdez donc pas de temps et faites le bon choix. Voilà pour l’essentiel à savoir sur l’ESTA.

Start a Conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *